Applications CarlosPaes7-1314914-639x424
La guerre 2.0 contre le tabac

« Et si j’arrêtais de fumer ? »

73 000 décès l’an, selon l’Institut National de Prévention pour la Santé (INPES) : c’est le nombre de décès attribués au tabac chaque année. Alors vient naturellement la question : « Et si j’arrêtais de fumer ? ». Cette question, 6 fumeurs sur 10 se la poseraient, selon le Baromètre santé 2014. Alors pourquoi n’arrêtent-il pas ?

C’est que ce n’est pas si simple de se débarrasser de la nicotine. Elle vous colle à la peau, comme aux poumons. Il y en a, pourtant, qui ont tout essayé ou presque : patch, gomme à mâcher, psychologue, acupuncture, hypnose,…sans succès (du moins : sans succès durable).

Avant de se tourner vers les thérapies cognitives et comportementales (TCC), qui ont certes démontrées leur efficacité mais qui sont loin d’être toujours faciles à vivre, il existe aujourd’hui l’alternative des applications sur Smartphone.

L’intérêt des « applications » contre le tabac

Bien que l’efficacité des applications contre le tabac n’ait pas encore été scientifiquement démontrée, le ministère de la Santé vient d’en lancer une, le 4 septembre dernier. Personnalisée et surtout, gratuite, l’application « Tabac Info Service » se trouve téléchargeable sur quasiment toutes les plateformes. Téléchargée rapidement par plus de 100 000 fumeurs, le succès de « Tabac Info Service » a dépassé toutes les espérances ; à tel point que l’application a connu des bugs !

Ce type d’application, dont on trouvera sur le Net d’autres versions (gratuites ou payantes), propose grosso modo le même genre de service que tous les objets connectés liés à la santé : il récolte des données et les analyse. Leur intérêt essentiel est donc de palier nos déficiences de connaissance, d’attention et, parfois…de bonne foi ! Nous savons trop bien, en général, combien nous coûte l’achat de nos paquets de cigarettes ! Nous n’ignorons pas, non plus, combien le tabac est préjudiciable tant à notre santé qu’à celle de nos proches.

Si l’arrêt du tabac représente un véritable challenge, car la dépendance à la nicotine est très forte, le sevrage n’est pas pour autant impossible, heureusement. Mais encore faut-il le vouloir vraiment. Recourir à une application téléchargeable sur son Smartphone, c’est comme se marier à l’Eglise ; on marque le coup ; on solennise et on institutionnalise une décision qui est d’abord d’ordre personnel. Mais, à la différence de l’institution du mariage, les applications contre le tabac nous offre une aide de chaque instant. Cette aide n’est pas seulement quantitative, mais qualitative : ce ne sont pas uniquement des données chiffrées qui nous sont accessibles, mais de véritables coachings personnalisés !

Au sujet de l'auteur

Paul Kiffer est Issue du monde de la grande industrie, il appuie ses articles sur cette longue expérience pour mettre en avant des concepts novateurs et moteurs. Son expérience de nombreux process métier s'est construite dans les TPE, PME et les Grands Groupes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Qui sommes nous ?

Arkad informatique

le magazine du Geek

Contact